Exposition Jean Bouchaud (1891-1977) « Regards sur le monde »


Joueurs de dames dans une rue de Porto-Novo (Bénin)


Peintre et décorateur prolifique, coloriste de talent, Jean Bouchaud est profondément marqué par ses séjours outre-mer durant lesquels il a célébré par son art « l’Empire colonial français ».

... au temps des Colonies


La carrière de l’artiste prend une orientation décisive lorsque, concurrent malheureux au prix de Rome, il découvre l’Afrique du Nord :

la Tunisie d’abord, puis le Maroc et l’Algérie.

La Cour Verte (Algérie)


Lauréat du prix Abd-el-Tif, il séjourne deux ans dans la villa éponyme, la « villa Médicis d’Alger ».

S’ensuivent un voyage en Indochine, en 1924, et un autre en Afrique occidentale française en 1932 (Danané et Man en Côte d'Ivoire, Porto-Novo au Dahomey (Bénin), Conakry en Guinée) .

Sa participation continue aux salons, les commandes d’ampleur reçues pour les expositions (Exposition Coloniale de Paris, 1931 ; Paris, 1937 ; New York, 1939) ainsi que pour le paquebot Normandie et les Messageries Maritimes assoient la reconnaissance officielle de Jean Bouchaud.

C’est au Musée des Années 30 de Boulogne-Billancourt que les œuvres de Jean Bouchaud ont été offertes à la vue du public

Un regard sur l’époque où la France entendait rayonner dans le monde avec les Arts Décoratifs et son empire colonial…

Jean Bouchaud (centre)

Le Roi de la Nuit, Porto-Novo (Bénin)

Fin de journée à Danané (Côte d'Ivoire)

Jeune femme, Danané (Côte d'Ivoire)

Danseuse, Danané (Côte d'Ivoire)

Le grand boubou bleu indigo




42 views0 comments