Peinture : l’univers poétique de Mai-Thu

Updated: May 18

Le peintre vietnamien Mai Trung Thu dit Mai-Thu (1906-1980) est connu depuis la fin des années cinquante, grâce à ses représentations d'enfants, peintes à la gouache sur soie.

Ces œuvres, largement diffusées par des reproductions (notamment pour l’UNICEF) ont contribué à la connaissance de la vie traditionnelle vietnamienne, aussi bien en temps de paix que dans la tourmente de la guerre du Viêt Nam.

Cinéaste et photographe amateur, c'est aussi un musicien qui exprimera cette passion au travers de toutes les époques de sa peinture.


MAI TRUNG THU (1906-1980)

Le coup de vent, 1970s

Impression en couleurs sur soie


Né en 1906 près de Haiphong dans le nord du Vietnam, c’est le fils d’une famille mandarinale aisée, il est issu d’une branche cadette, ce qui le dispense d’endosser la charge de fonctionnaire impérial.

En 1925, il est sélectionné pour suivre la formation de la toute nouvelle l’École des Beaux-Arts de l’Indochine à Hanoï (EBAI).

En 1937, à l’âge de 30 ans, il quitte le Vietnam et s’engage en 1939 dans l’armée française puis est démobilisé à Mâcon en1940.

Le séjour de Mai-Thu à Mâcon est un moment de transition dans son style :

il abandonne l’huile sur toile pour se consacrer à la peinture sur soie en inventant un style personnel, empreint de poésie, où la ligne et la couleur sont mises au service de scènes inspirées par la vie traditionnelle de l’ancien Vietnam.










Petite Fille au livre, 1976

Encre et couleurs sur soie, 19 x 11,5 cm

Coll. particulière

© Musée des Ursulines de Mâcon













Mai-Thu, est aujourd’hui considéré comme l’un des pionniers de la peinture moderne vietnamienne pour les historiens de l’art vietnamiens.

Pourtant, il a passé plus de la moitié de sa vie en France !

Peintre apprécié de son vivant, Mai-Thu a été oublié par le monde de l’art français :

un oubli aujourd’hui réparé puisque le musée des Ursulines de Mâcon réunit pour la première fois près de 140 de ses œuvres originales parmi lesquelles des huiles sur toile, des peintures sur soie, des dessins, photographies et lithographies.

Cette exposition exceptionnelle est organisée de juin à octobre 2021 en partenariat avec le musée Cernuschi, musée des arts de l’Asie de la Ville de Paris, et avec le soutien et la participation de Madame Mai Lan Phuong, fille de l’artiste.

La très grande majorité des œuvres de cette grande rétrospective n’a jamais été montrée au public.









Consolation, 1961

Encre et couleurs sur soie, 59 x 29 cm

Coll. particulière

© Musée des Ursulines de Mâcon










INFORMATIONS PRATIQUES


Du 16 juin au 24 octobre 2021


Musée des Ursulines

5, rue de la Préfecture - 71000 Mâcon

Tél. : 03 85 39 90 38

Accessible aux personnes porteuses d’un handicap


Ouvert du mardi au samedi de 10h à 12h et de 14h à 18h

Le dimanche de 14h-18h

Fermé le 14 juillet

Nature morte pommes, 1959

Encre et couleurs sur soie, 16,5 x 38,5 cm

Coll. particulière

© Musée des Ursulines de Mâcon


LA LEÇON DE CHANT.

Reproduction sur soie encadrée

Tirage de luxe limité