top of page

Le PRIX MOKANDA distingue deux artistes du BURKINA FASO

Updated: May 2, 2022


De g. à d. : Ombr Blanch, Jean-Claude Bakiono, Roukiata Ouédraogo, Ambre Delcroix


C’est en marge du Festival du Livre de Paris et à l’ambassade du Burkina Faso que les deux artistes Roukiata Ouédraogo (1) et Ombr Blanch (2) ont été accueillis par Jean-Claude Bakiono, Ministre conseiller, et Apollinaire Baghnyan, Conseiller aux Relations Publiques et au Tourisme, pour se voir remettre leurs trophées par Ambre Delcroix, présidente de l’association culturelle MOKANDA.


Roukiata Ouédraogo (g.) reçoir son trophée des mains de Ambre Delcroix (d.)


Décernés par le jury du Prix de la Presse Panafricaine MOKANDA le Prix du Roman est revenu à Roukiata Ouédraogo (1) pour son roman autobiographique « Du miel sous les galettes » (Editions Slatkine) et à Ombr Blanch le Prix du Slam .


Ombr Blanch (g.) reçoit son trophée des mains du Ministre conseiller Jean-Claude Bakiono (d.)


(1) Roukiata Ouedraogo est née à Fada N’Gourma, au Burkina Faso.

Ancienne élève du Cours Florent à Paris, elle enchaîne tournages et tournées.

Chroniqueuse sur France Inter, elle y parle beaucoup de sa mère, comme dans ce livre.

Ce premier roman de Roukiata est le récit très personnel d’une petite fille confrontée à l’univers des hommes. Avec l’humour tendre qui l’a rendue célèbre en France et dans toute la Francophonie, l’actrice burkinabèe tient la chronique douce du drame qui a bouleversé son enfance.

Dans ce roman, l'auteure raconte avec humour et tendresse son enfance au Burkina Faso.

En 2019, à l’occasion de la Journée internationale de la Francophonie (OIF - Organisation internationale de la Francophonie) Roukiata a été désignée marraine de l'édition par Louise Mushikiwabo, Secrétaire générale de la Francophonie, qui l’a chargée de lire la dictée francophone aux nombreux participants qui, cette année encore, y ont pris part via une diffusion en direct sur les réseaux sociaux.

Roukiata Ouédraogo est par ailleurs l’auteure de la bande dessinée « Ouagadagou pressé » (Editions Sarbacane, Aude Massot, dessinatrice) .

Elle poursuit également une tournée triomphale avec sa pièce « Je demande la route ».

Roukiata Ouédraogo en compagnie de sa maman, héroïne du roman "Du miel sous les galettes"

Hadja Idrissa Bah (Présidente Fondatrice du Club des jeunes filles leaders de Guinée) (g.) et Roukiata Ouédraogo (d.)

"Je demande la route", la pièce à succès de Roukiata Ouédraogo


2) Artiste slameur - Apollinaire Ouédraogo à l’état civil - Ombr Blanch est auteur compositeur arrangeur et fondateur de la structure de production audio visuelle – management – événementiel « Ombre blanche label »

D’abord connu dans le milieu RAP depuis 1999 jusqu’en 2005.

La force des textes et de la parole l’attirent, et depuis 2007, il déclame sur des scènes de slam, au CITO, au Wakatti art café au centre culturel français George Méliès de Ouagadougou, au centre culturel allemand (Goethe Institut) etc.

Il a participé à des événements tels que : Waga Hip-Hop, Les RECREATRALE, etc.

C’est le directeur du festival slam PLU-OUI-DE-MO, le responsable de l'espace culturel LA PASSERELLE et de la structure de production OBL, Ambassadeur ODD.

« La plus belle histoire d'amour africaine

Sans retouche hollywoodienne

Elle a la silhouette de la reine d'Egypte des temps anciens

Elle a le regard de celle dont la destinée de voir mourir la haine »

Ambre Delcroix, présidente de MOKANDA, dévoile le palmarès en présence des deux lauréats

Les deux lauréats prennent la pose avec Ambre Delcroix



37 views0 comments

Comments


bottom of page