Lire :quel futur pour l'économie et la culture africaines ?

(par Ambre DELCROIX)



A l’aube de 2022, en attendant que ce nouvel an apporte son lot de nouveautés, je suis enfermée chez moi à imaginer l’avenir.

Mise HS par le Covid 19, comme une bonne partie de la population mondiale en ce moment, j'ai eu le temps de plonger dans les livres que je n'avais pas pu lire jusqu'à maintenant.


Afro-optimisme, afro-pessimisme : pas toujours évident d'avoir une vision claire dans la marée d'informations qui circulent sur l'avenir de l'Afrique !


Voilà donc mes deux dernières lectures sur le futur de l'économie et la culture africaine que je vous recommande pour vous éclairer sur ces sujets.

« Afrotopia »

par Félwine Saar


Félwine Saar est écrivain et professeur agrégé d’économie au Sénégal, co-fondateur du Laboratoire d’analyse pluridisciplinaire des dynamiques des sociétés africaines et de la diaspora (LASPAD) il également membre de l’atelier des penseurs.


Dans cet essai il propose de penser l'Afrique autrement, de valoriser une Afrique qui n'a personne à rattraper, qui au contraire doit arrêter de courir sur les sentiers qu'on lui indique, mais marcher prestement sur le chemin qu'elle se sera choisi.


Félwine positionne ici l'Afrique comme un continent porteur d'avenir et dont les richesses, le poids démographique (sa population représentera le quart de l'humanité en 2050), feront d'ici à 30 ans, pencher les équilibres sociaux, politiques, économiques et culturels de la planète.


Mais pour devenir cette force motrice, positive, elle devra effectuer une révolution radicale ; dans l'espace public d'abord, où la société civile doit faire entendre sa voix dans les décisions des gouvernements sur la gestion des richesses de leur pays et dans l'imaginaire de « l'être africain » qui doit "rebâtir une estime de soi" et se réapproprier son histoire.


« Afrotopia »

Editions Philippe Rey

(oui, le même éditeur que celui du prix Goncourt 2021, Mohamed Mbougar Saar)

154 pages

15 euros



« La nouvelle génération est épouvantable. J'aimerais tellement en faire partie ! »

par Matthias Leridon


Matthias Leridon est un chef d'entreprise, français, président fondateur de Tilder, cabinet de conseil en communication.


Cet ouvrage collaboratif a été écrit par vingt cinq personnalités, d’horizons, de métiers, d’expériences différentes, dont Jacques Attali (écrivain, chef d'entreprise, économiste et haut fonctionnaire français), Anne Hidalgo (maire de Paris depuis 2014), Albert Toikeusse Mabri (ancien ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique de Côte d’Ivoire), et Olivier Poivre D’Arvor (écrivain et diplomate français).


Sans boule de cristal, sans angélisme ni vision apocalyptique, ces experts livrent ici leurs convictions dans leur domaine respectif.


L’objectif ? Imaginer le monde dans 25 ans, imaginer la vie qu’auront nos enfants, celle de la prochaine génération, définir comment vivre avec une planète surpeuplée, vivre cent ans en bonne santé et faire cohabiter, pour la première fois dans l’histoire de l’humanité, quatre générations ?


Des sujets tels que la place de la religion, celle de la communication, de l’éducation, de l’alimentation, la guerre des virus et des déplacements ont été également investis par les différents experts.


Sur le sujet de l’avenir de l’Afrique, c’est Albert Toikeusse Mabri qui se plie à l’exercice.

Il écrit « l’Afrique a toutes les cartes pour réussir, mais le développement du continent est indissociable d’une amélioration de sa gouvernance. »


Ce livre avec les perspectives et les interrogations qu’il ouvre méritent que l’on s’y penche et que l’on y réfléchisse dès maintenant.



« La nouvelle génération est épouvantable. J'aimerais tellement en faire partie ! »

Editions Débats Publics

352 pages

20 euros


34 views0 comments