112 jeunes du SMA reçus au ministère des Outre-Mer


C’est dans les jardins de l’Hôtel de Montmorin, siège du Ministère des Outre-mer, et la veille du 14 juillet que le ministre délégué Jean-François Carenco recevait le contingent de 112 jeunes volontaires du Service Militaire Adapté (SMA) qui devaient défiler le lendemain sur les Champs Elysées à Paris.

Le SMA est un dispositif militaire d’insertion socioprofessionnelle français, conçu et mis en place en 1961 et destiné aux jeunes les plus éloignés de l’emploi au sein de l'Outre-mer français.

Le ministre Jean-François Carenco s'adresse aux jeunes du SMA


Le ministre, nommé une semaine auparavant dans le gouvernement Élisabeth Borne, connaît les Outre-mer puisque dans sa carrière de haut fonctionnaire il a été notamment préfet de Saint-Pierre-et-Miquelon de 1996 à 1997, puis de Guadeloupe entre 1999 et 2002.

Les jeunes de Guadeloupe ...

Les jeunes, hommes et femmes, étaient pour moitié originaires de Nouvelle Calédonie et de Guadeloupe .

Le SMA concerne actuellement 5 400 personnes qui devraient être portées à 6 000 – 6 500 .

Dans le même temps l’armée les accompagne dans formation à une centaine de métiers, au travers – comme l’a rappelé le ministre – « Le faire, le savoir faire et le savoir être. »

Atouts essentiels pour mieux aborder la vie active .


Le "Haka" des rugbymens militaires


La cérémonie s’est achevée par un "Haka" (1) des rugbymens militaires .


(1) Haka : danse chantée, un rituel pratiqué par les Maoris lors de conflits, de manifestation de protestation, de cérémonies ou de compétitions amicales pour impressionner les adversaires. Les Maoris l'ont rendu mondialement célèbre par l'intermédiaire de l'équipe de rugby à XV de Nouvelle-Zélande, les All Blacks, qui l'interprètent avant leurs matchs depuis 1905.




Tout finit en chansons ...

6 views0 comments